samedi 16 octobre 2010

Une vitrine pour ma cousine


































































Place de l'Opéra, aujourd'hui, fin de l'après-midi d'un bel automne. Dans les vitrines de Lancel, trois portraits géants de Bardot, arguments publicitaires en faveur d'un sac qui porte son nom. Avant Bardot, il n'y eut pas Bardot, après elle, il n'y aura plus Bardot. Elle est d'une génération spontanée, elle ne sera pas reproductible.

En complément, ce délicieux extrait d'un film de Michel Boisrond, Voulez-vous danser avec moi (1959). Son partenaire ici se nomme Dario Moreno. Il faudra qu'un jour je vous parle de cet extravagant bonhomme, qui rendit la France folle de joie et lui donna une furieuse envie de danser ! Un mambo, cousine ?



Photographies PM

9 commentaires:

nadia a dit…

Délicieux... D'ailleurs quand je pense à Fernande... Pour comprendre, voir l'extrait !

Jérôme Leroy a dit…

Puis je te rappeler, cher Patrick, le délicieux BB50 de François Nourrissier.

Tibi

Frédéric Schiffter a dit…

Quand elle danse
Quelle cadence
Pour elle plus rien n'a d'importance

Patrick Mandon a dit…

Et observez la grâce et l'élégance des deux ! Elle, plusieurs années de barre, danse classique, menton levé, fouetté, jeté… Mais lui, petite boule de nerfs, tonneau ondoyant, la mine réjouie, l'œil de velours. Souple et léger comme un obèse exquis, au pied de faune ailé. Un grand bonhomme ! Elle s'amuse, on le voit bien. Mais il n'aimait que les garçons !
Bardot, puis plus rien ! La France insolente et bien élevée, indépendante, suscitant le désir et la jalousie. La France à la tendre nuque, envoyant des baisers à la volée… Bardot, puis plus rien ! Si, quand même : Nadia, Corinne, Anne, Émilie, dite Navarone, et quelques autres connues de moi seul…
Bardot, place de l'Opéra !
je forme un vœu : que nous nous retrouvions tous, un soir, au café de la Paix, après avoir assisté à un ballet, à l'Opéra. Avant la fin du monde, si possible !
Jérôme, BB par Nourrissier, bien sûr !

Emilie a dit…

Mais oui, mon cher cousin, un mambo, un tango, un rock... j'espère les danser avec vous, un jour, dans "la vraie vie" !

Bonjour à Jérôme et au "nouveau", Frédéric.

nadia a dit…

Et l'on dira, tiens, voilà Patrick et ses brunes...
Dites nous, et nous viendrons toutes.

Patrick Mandon a dit…

On invitera Jérôme, bien sûr, et Joël, et quelques autres. Et Frédéric Schiffter, qu'une bonne vague aura déposé sur la place de l'Opéra.

nadia a dit…

Alors dépêchons nous, because
It's the end of the world as we know it...

J.M.Théaux a dit…

Bonjour Nadia, bonjour à tous,

Chère Nadia, I dropped you a fews words dans le fil "mélancouler". Amitiés.